Carouge confirme son ascension !

CAROUGE Natation – SC SCHAFFOUSE : 13-11

(4-0 / 3-6 / 4-2 / 2-3)

Voilà c’est fait mission remplie pour les joueurs du président Pierre BISCHOFBERGER, radieux après la performance de son équipe au coup de sifflet final. Nouvelle victoire des Carougeois, la dixième de la saison face à un concurrent direct, le SC Schaffhouse qui les avait battus au match aller d’un tout petit but (7-6) lors du premier match d’ouverture de la saison.

Si les points d’une victoire sont tous les même dans un championnat, certains points sont plus précieux que d’autre lorsque l’on joue un adversaire direct. L’enjeu de cette rencontre, outre le fait de prendre sa revanche sur le match aller, « un mauvais match… »  selon Frédéric DURAND, était de conserver la troisième place du championnat, pour ensuite se retrouver en quart de finale des play-off face à Genève Natation, un adversaire moins compliqué que l’équipe d’Horgen qui sera l’adversaire du quatrième du championnat, soit le perdant de la rencontre.

Autre avantage non négligeable, se retrouver dans la partie de tableau de Kreuzlingen pour une demi-finale dans laquelle les Carougeois ont toutes leur chance à condition d’enregistrer le retour de Romain BLARY, blessé justement contre Kreuzlingen il y a deux semaines (fracture de l’annulaire de la main droite). Or, contre le champion en titre du championnat, Carouge, vainqueur à l’aller (10-9) et vainqueur moral au match retour malgré une défaite d’un but (7-8), conserve toutes ses chances d’atteindre la finale du championnat.

Le match

Une victoire qui s’est dessinée en trois temps puisqu’après un superbe départ dans cette rencontre (4-0) à la première période, les joueurs de Frédéric DURAND ont quelque peu bu la tasse dans le second quart-temps avec un 6-3 en faveur de l’équipe de SCHAFFOUSE et son buteur hongrois, Mark KALLAY auteur des 5 premiers but de son équipe.

Une entame parfaite initiée par deux buts de Raphaël PIRAT sur penalties et deux buts de Matthieu MARECHAL qui affolait la défense avec son bras gauche. Une domination de Carouge qui parvenait à bien contenir l’attaque de Schaffhouse, privé d’un de ses atouts majeurs, Gabor TURZAI la pointe de l’équipe dont on avait appris le forfait quelques minutes avant la rencontre.

Mais c’était sans compter sur le sursaut d’orgueil des joueurs Suisses-Allemand, remis dans le match par le meilleur buteur du championnat, Mark KALLAY dans une séquence classique dans laquelle le joueur obtient la faute à l’extérieur des 7 mètres, puis obtenant un coup-franc direct, empile les buts en cascade. Malgré un Orpheas MALASPINAS sur son dos, pourtant très bon défenseur, Carouge ne parvenait pas à contenir l’attaquant hongrois, et c’est à point nommé que la première mi-temps s’achevait sur un score de 7-6 en faveur des locaux.

Un arrêt de jeu à moitié de rencontre propice aux joueurs de Frédéric DURAND pour remobiliser ses troupes et corriger les erreurs commises par son équipe face à la remontée de leur adversaire. Certes l’absence de Romain BLARY affaiblissait le secteur défensif de son équipe, mais pour cette rencontre cruciale en vu des play-off, Carouge pouvait donc compter sur le retour de Matthieu MARECHAL, absent depuis le début de la saison, et d’un renfort en la personne d’Emrick ARDISSON, un joker médical pour compenser la blessure de la pointe carougeoise.

Deux joueurs certes en manque de rythme, mais précieux pour la profondeur de banc et donner de la densité à l’effectif carougeois. En ajoutant que ces deux joueurs sont gauchers, l’apport de ces deux joueurs fut réel dans cette rencontre crispante dans sa deuxième partie, notamment Mathieu MARECHAL décisif dans l’apport offensif.

Malgré une égalisation de Schaffhouse à 7-7, Carouge repris l’avantage par MARECHAL en zone plus, et PIRAT pour se donner de l’air avec deux buts d’avance (9-7). L’inévitable Mark KALLAY sur penalty réduisit le score avant que PONTIKEAS en zone plus puis MALASPINAS sur penalty redonnent de l’air à leur équipe en fin de troisième période (11-8).

Fin de match crispante car si Carouge offensivement parvenait à se créer des occasions franches, en défense le problème KALLAY n’était pas pour autant résolu. D’ailleurs c’est à nouveau l’attaquant magyar qui inscrivit le premier but de cette dernière période, à nouveau sur penalty après la troisième faute de MARECHAL synonyme de fin de rencontre pour lui (11-9). Mais Raphaël PIRAT très en verve et particulièrement adroit, se chargea sur la remise en jeu de redonner trois buts d’avance aux siens (12-9), un but immédiatement suivi d’un tir à mi-distance de ZLOMISLIC (12-10). A ce moment de la partie les équipes faisaient jeu égal, et malgré les deux buts d’avance pour l’équipe de Carouge, la tension était palpable, chaque équipe pouvant marquer à tout moment. A 2’29’’ de la fin de la rencontre sur une zone plus après une exclusion de MALASPINAS c’est Schaffhouse qui eut l’occasion de revenir au score, butant fort heureusement sur la défense et un Pietro GAZZINI très présent dans cette fin de rencontre. Mais il était dit que le suspense devait aller à son terme lorsque Schaffhouse par l’intermédiaire de MILANOVIC revint à une unité (12-11). Il restait alors 50 secondes de jeu, et c’est Tommaso GAZZINI sur un oubli de marquage adverse qui donna la délivrance à son équipe lors d’un face à face avec le portier de Schaffhouse (13-11). Les 24 dernière secondes ne changèrent rien au score final, une victoire méritée dans un match âpre, une victoire d’autant plus belle qu’elle permet à Carouge de continuer son ascension et de bousculer l’ordre établi des habituels ténors du championnat.

Dernier match de la saison régulière face à Lugano le leader du classement, un match sans enjeu particulier qui permettra à Frédéric DURAND de faire une revue d’effectif en donnant du temps de jeu à son banc et faire reposer ses joueurs cadres en vue d’un premier match de play-off jeudi prochain contre Genève Natation.

Les buteurs de la rencontre

Pour Carouge : PIRAT (5) ; Maréchal (3) ; Pontikéas (3) ; Malaspinas (1) ; T. Gazzini (1)

 

Pour Horgen : Kallay (7) ; Zlomislic (2) ; Milanovic N. (1) ; Widtmann (1)

« L’équipe connaissait l’enjeu de ce match. La troisième place et donc un quart de finale beaucoup plus abordable que si nous avions fini quatrième. Schaffhouse nous avait battu à l’aller lors d’un match que nous avions grandement raté. J’avais donc mis l’accent sur le côté revanchard pour cette rencontre. Après une bonne entame, nous avons eu quelques difficultés à gérer notre avantage. L’équipe a su réagir et a toujours été devant au score. Gagner Bâle et Schaffhouse sans notre arme offensive numéro un, Romain, est porteur d’espoir. Chacun a fait un peu plus et a compensé son absence. Notre groupe est sain et soudé. C’est important pour aller loin. »

Partager sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

CAROUGE-NATATION

Les joueurs de Kyriakos Pontikeas restent invaincus durant cette 2ème phase de championnat. Durant cette semaine anglaise, ils ont battu Riviera Barracudas mardi (19-6), puis Berne mercredi (17-8) et enfin St-Gall samedi à l’extérieur
Les Carougeois n’iront pas à Bâle pour disputer le Final 6 du championnat suisse. Ils se sont inclinés en barrage face à une équipe de Zoug pleine d’envie. Dans un match à couteau tiré,
Les U11 terminent à la 5ème place du championnat suisse. Après une saison régulière réjouissante et un barrage réussi, les U11 se rendait à Kreuzlingen pour les finales du championnat suisse. En quart de

More To Explore

Nouveau cours d'AQUAGYM à la piscine des Pervenches