Troisième but de Carouge

Gepostet von Carouge Natation (page officielle) am Samstag, 15. Juni 2019

Quarts de Finales

Les 15 et 16 juin 2019, Carouge Natation organisait la finale Nationale de water-polo des U17, à la piscine de La Fontenette.

En quart de finale, Carouge affrontait les zurichois d’Aquastar. Petite anecdote connexe à cette rencontre, le coach des carougeois, Marc Brisfer fut le Président d’EN Tourcoing quand  évoluait comme joueur, deux ans durant, le coach des zurichois, Adam Ferenczy.

Le match fut à l’image de la première période : équilibré. Les deux adversaires se rendant coup pour coup.  Le premier quart temps s’achevait sur un match nul de 2 buts partout.

La seconde période vit les zurichois prendre l’avantage psychologique sur des carougeois incapables de cadrer leurs tirs et concrétiser ainsi leurs attaques. Aquastar prend l’avantage avec un score de 2 à 1

A la troisième période les zurichois tentaient de prendre le large avec deux buts d’avance, mais les Carougeois réagirent et revinrent au score après une double exclusion adverse et égalisèrent en fin de période. Marc Brisfer dira de cette période qu’il y eut « beaucoup de déchets techniques dus à un manque de fraîcheur évident de nos jeunes joueurs qui prennent également part aux matchs de la Première équipe ». Le troisième quart temps s’est achevé sur un score à l’avantage des locataires des Pervenches : 2 à 1

Au coup de sifflet de la quatrième période, les carougeois allaient pêcher par les mêmes travers avec une occasion manquée alors qu’ils étaient en situation de supériorité numérique. Aussitôt, les zurichois enchaînaient des actions qui forcèrent les carougeois à courir derrière un adversaire de plus en plus entreprenant pour parvenir péniblement à égaliser, à deux minutes du terme. Les Rouge-et-Verts achevèrent le match comme ils l’avaient entamé en ratant un tir mal ajusté.  Avec un score de 1 à 1, la séance des penaltys qui s’imposait fut à l’image de la rencontre avec trois tirs carougeois qui se perdirent autour de la cage ou contre le gardien alors que  quatre shoots zurichois fusillaient le portier  carougeois.

Score final de 9 buts à 6 pour Aquastar.

Le deuxième quart de finale opposait le SC Kreuzlingen au SC Zug. Il vit ce dernier se défaire de son adversaire au score de 13 à 9.

Demi-Finales

En demi-finale, Genève Natation affrontait Aquastar, dans un match épique, qualifié de « très difficile pendant les trois premiers quart-temps » par Branko Bjelanovic, le coach genevois. Le score allait en illustrer le propos, les deux adversaires n’arrivant pas à se départager dans une lutte sans merci.

La première période s’achevait par une égalité de 4 buts à 4, la seconde,  au score de 3 buts partout, tandis que la troisième s’achevait sur le score de 2 buts à 1 pour les locataires des Vernets.

Menés par leur pointe, un tout grand Simon Regalado, les genevois furent victimes de l’expulsion de Matthieu Pittet, leur ailier et joueur phare. Une procédure qui, du propre aveu de l’entraîneur, lui « fit craindre le pire pour la suite du match ». Il n’en fut rien et grâce à quelques arrêts spectaculaires d’un Pietro Gazzini en grande forme, les genevois repartaient à l’attaque, prenant  définitivement le dessus sur leur adversaire,  au score de 5 à 1.

L’autre demi-finale opposait SC Zug à Lugano dans un match très serré jusqu’à la dernière minute, arbitré par Frédéric Fellay et Jonathan Mellet.

Le score oscillait tantôt pour l’une tantot pour l’autre équipe : 2 à 1 pour Zug. 2 à 0 pour Lugano. 3 à 2 pour Zug et 4 à 3 pour Lugano. Au score final, Lugano l’emportait donc de 9 buts à 8.

Au match de classement pour les cinquième et sixième places, Carouge affrontait SC Kreuzlingen. Une rencontre aux allures de déjà vu, au cours de laquelle les carougeois payèrent le prix des efforts subis lors du premier match. Ils réitéraient les mêmes erreurs de mauvais cadrage de leurs tirs et durent en passer par les tirs aux penaltys qu’ils perdirent au score de 10 à 9.

Finale Genève Natation Lugano

Une finale devait donc opposer Genève Natation à Lugano dans une très belle rencontre au cours de laquelle les locataires du bord de l’Arve firent montre d’un grand savoir-faire sous la houlette d’un Marko Bjelanovic toujours tonitruant, secondé par Marko Carrieri.

Emmenés par un Matthieu Pittet en grande forme et décidé à faire oublier son absence au match précédent, l’équipe genevoise s’alignait au grand complet, affichant sa ferme détermination à remporter le tournoi. L’ailier allait donner le la, marquant quatre buts. Genève prenait ainsi sa revanche sur une équipe qui l’avait battu quelques mois plus tôt en début de saison. Marko Carrieri, l’assistant- coach dont on se souvient qu’il fur le capitaine des U17 qui rata le penalty, offrant la victoire à Horgen, la saison précédente, prenait également une revanche sur le destin avec cette victoire bien méritée d’une grande équipe genevoise. Score final 9 à 6 pour Genève Natation

Les genevois fêtant leur victoire
Les genevois fêtant leur victoire
Please follow and like us:
20